Chat forestier

Observez patiemment ce félin sur le sentier bleu du Parc, dédié aux animaux d’Europe.

Protection du chat forestier

Espèce autrefois chassée, pour sa fourrure et parce qu’on croyait l’animal dangereux, le chat forestier est aujourd’hui protégé. Le déboisement a aussi entrainé la raréfaction
de l’espèce.

Depuis la mise en place de sa protection, on voit les populations de chat sauvage reconquérir des régions dans lesquelles il vivait autrefois.

Statut UICN du Chat forestier

Statuts de conservation de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)

NA

Non évalué

DD

Données insuffisantes

LC

Préoccupation mineure

NT

Quasi menacé

VU

Vulnérable

EN

En danger

CR

En danger critique

EW

Éteint à l’état sauvage

EX

Éteint

Caractéristiques

Felis silvestris silvestris

Famille

Félidés

Poids

4 à 5kg

Taille

50 à 70cm

Habitat

Milieux forestiers et prés

Statut

Protégé

Longévité

10 ans

Ressemblance avec le chat domestique

On peut le confondre avec le chat domestique redevenu sauvage que l’on appelle le chat haret. Il ressemble beaucoup au chat domestique bien que ce dernier soit originaire d’Afrique alors que le chat sauvage a toujours vécu en Europe.

Alimentation

Généralement, c’est au crépuscule qu’il part à la recherche de sa nourriture. Il se nourrit de rongeurs, d’oiseaux, parfois de grenouilles, de lézards et d’insectes.

Sabrina, soigneuse du parc

Dans notre métier il n’y a pas de routine, il faut savoir s’adapter à tous types de situations et pouvoir réagir rapidement. On s’occupe des espaces dédiés aux animaux et on cherche vraiment à améliorer leur environnement direct, à recréer l’habitat le plus proche de celui d’où ils viennent, c’est très important.

Préparer sa visite

Des questions concernant votre visite ?

Vous avez besoin de plus de renseignements pour planifier votre séjour ? Consultez notre FAQ