Loup noir de l’Ouest canadien

Présents dans le mythique parc naturel nord américain « Yellowstone », une meute de loups « timberworlf » s’est installée au cœur du Parc Animalier de Sainte-Croix. De nombreux éléments muséographiques et scénographiques  vous permettront de découvrir toutes les facettes de cet animal.

Notre meute de loups canadiens

En 2020, 7 loups canadiens en provenance du zoo de Givskud au Danemark sont arrivés au parc Sainte-Croix. Avec l’arrivée de cette nouvelle meute de loups de l’Ouest canadien, le Parc Animalier renforce sa place de référence européenne en matière de présentation et de pédagogie sur cet animal mythique.

La « vieille » meute de Gandalf, Altesse, Ébène et Morane, quant à elle, a été placée dans un enclos de retraite non visible du public. La meute s’est très bien adaptée à son nouvel habitat, les 4 loups vivent au calme sans visiteur.

Statut UICN du Loup Noir

Statuts de conservation de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)

NA

Non évalué

DD

Données insuffisantes

LC

Préoccupation mineure

NT

Quasi menacé

VU

Vulnérable

EN

En danger

CR

En danger critique

EW

Éteint à l’état sauvage

EX

Éteint

Caractéristiques

Canis lupus occidentalis

Famille

Canidés

Poids

60 kg

Taille

80 cm au garrot

Habitat

Forêts de conifères

Statut

Mineur

Longévité

8 à 16 ans en captivité

Un des plus grands loup

Une des caractéristiques de cette sous espèce est la grande variabilité de couleurs. Des individus noirs ou blancs, gris ou jaunâtres, y compris au sein d’une même portée. Le mélanisme des loups est assez rare en Eurasie alors que les loups du Canada sont plus souvent noirs. La sous-espèce Canis Lupus occidentalis englobe plusieurs anciennes sous-espèces comme celle des loups de Mackenzie (Canis lupus mackenzii) ou même celle des loups de la Toundra (Canis lupus tundrarum). Depuis sa réintroduction à Yellowstone, l’écosystème a retrouvé son équilibre permettant notamment à des espèces qui avaient disparu de revenir.

Alimentation

Il se nourrit d’élans, de cerfs, de caribous et de bisons. Mais il se contente aussi de proies plus petites telles que des castors, des lemmings, des écureuils terrestres et des lièvres d’Amérique.

Sabrina, soigneuse du parc

Dans notre métier il n’y a pas de routine, il faut savoir s’adapter à tous types de situations et pouvoir réagir rapidement. On s’occupe des espaces dédiés aux animaux et on cherche vraiment à améliorer leur environnement direct, à recréer l’habitat le plus proche de celui d’où ils viennent, c’est très important.

Prolongez l’expérience Sainte-Croix

Parrainez Charlie

Vous avez eu un coup de cœur pour un animal ? Agissez pour la biodiversité.

dormir face au animaux

Dormir face aux loups

Vous cherchez une idée-cadeau originale, naturellement ressourçante ?

Préparer sa visite

Des questions concernant votre visite ?

Vous avez besoin de plus de renseignements pour planifier votre séjour ? Consultez notre FAQ